• Nouveau

FLYBUSTER Pro (Kit Complet)

135,00 CHF
TTC

Piège à mouches professionnel, sélectif et naturel pour les environnements extérieure.
Capte les adultes avant d’infester les bâtiments d’élevage.

Quantité

 

Paiement sécurisé

 

Livraison à domicile

 

Renvoi possible

Barrière naturelle contre les mouches ! Composée d'un seau de piégeage et d'un attractif naturel à diluer dans l'eau. Les pièges doivent être placés autour des bâtiments pour créer une barrière efficace. Lors de leur déplacement, les mouches sont attirées par l'odeur diffusée par la poudre attractive dissoute dans l'eau. Elles entrent alors dans le piège par les cônes « one way » et une fois dans le piège elles ne peuvent pas sortir. Réduction de jusqu'à 90% des mouches. Efficace à partir de 25°C de température extérieure. Protection longue durée jusqu'à 60 jours. Pas d'impact sur l'environnement, non toxique, sans produit nocif.

Caractéristiques
Poids 1.6 KG
Hauteur 23.5 CM
Diametre 32 CM
Volume 10 LITRE

Articles techniques :

Maîtriser la population de mouches  en bâtiment d’élevage

Maîtriser la population de mouches en bâtiment d’élevage

Le contrôle de la population des mouches est un paramètre indispensable dans la gestion des élevages, aussi bien pour le bien-être de l’animal que pour le confort de l’éleveur et des résidents à proximité des bâtiments d'élevage.

Mesures biologiques :  utiliser les prédateurs naturels des mouches

Mesures biologiques : utiliser les prédateurs naturels des mouches

Il existe dans le monde une centaine d’espèces parasites des mouches domestiques. Parmi ces parasites, certains sont utilisables en lutte biologique car ils présentent des caractéristiques intéressantes notamment la fécondité, l’attirance vers la mouche domestique ainsi que la facilité d’élevage. Le choix de l’Alliance s’est porté sur deux mini-guêpes qui présentent un réel intérêt dans un système de lutte alternative.

MOUCHES :  une autre approche de la lutte

MOUCHES : une autre approche de la lutte

Les conditions météorologiques du printemps (douceur et humidité) ont entraîné un  développement lent mais continu des populations de mouches que les premières grandes chaleurs ont fait ou feront (selon les régions) exploser.

QUIZ :  Comment  maîtriser les mouches  en bâtiment d’élevage ?